Depuis plusieurs années cette anglo-espagnole se bat pour donner à des enfants abandonnés ou orphelins du Ghana une vraie de famille , leur épargnant ainsi le cadre sévère des orphelinats locaux. Aujourd'hui plus de 500 enfants dont bon nombre de séropositifs sont pris en charge par son association à travers tout le pays, en lien étroit avec des autorités sociales de l'ancienne colonie britannique considérée comme un modèle de stabilité dans cette corne de l'Afrique plutôt agitée. Elle finance aussi plusieurs écoles et centres de santé." />